Agde: une nouvelle dynamique pour le port fluvial


Réaffirmant l’intérêt que représentent le développement et la valorisation des berges et des ouvrages du canal du Midi, Gilles D'Ettore, président de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée (CAHM) et Marc Papinutti, Directeur Général de Voies Navigables de France (VNF) ont signé le 8 mars dernier une charte de partenariat relative au projet d’aménagement du site du port fluvial d’Agde.

Un site patrimonial remarquable

Agde est une des rares ville de France a être située à la croisée des eaux: la mer Méditerranée, le fleuve Hérault et le Canal du Midi qui est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce patrimoine fluvial remarquable caractérisé à l'entrée de la ville par la présence de l écluse ronde et de sa darse, de terrains et de bâtiments, dont le prestigieux hôtel Riquet situés autour du port fluvial, fait l'objet de toutes les attentions. Il peut en effet clairement bénéficier d’un projet de valorisation afin de répondre à un double objectif : le développement de la ville et de l’agglomération à partir de voies douces et l'aménagement touristique du site, à proximité de la gare.

Renforcer l'attractivité autour du Canal du Midi

« Un vent d'optimisme souffle sur ce patrimoine identitaire commun », tels sont les mots d'Olivier de Maistre, sous-préfet de Béziers, pour décrire la démarche partenariale qui unit l'agglomération et la ville d'Agde à VNF. Les partenaires misent sur l'aménagement d'un port de plaisance reconnu et emblématique aux portes de la Méditerranée, offrant de nombreux services. L’hôtel Riquet, actuellement en travaux, pourra gagner en visibilité et en notoriété en devenant un établissement de tourisme haut de gamme. Dans un cadre paysager et architectural de haute qualité, ces aménagements s’inscriront dans une démarche durable et responsable. Par ailleurs, les anciennes friches de la zone de « La Méditerranéenne », aujourd'hui propriété de l'agglomération et situées entre la gare et le Canal du Midi, vont faire l'objet d'aménagements concertés pour valoriser l'entrée Nord de la ville.

Un projet touristique et urbain

Depuis plusieurs années, la commune d'Agde a engagé une politique de revitalisation de son centre-ville et souhaite, via ce partenariat, renforcer la continuité urbaine  entre le cœur de la ville et les espaces fonciers bordant le fleuve et le Canal, qui sont de véritables atouts pour l'attractivité de la ville et du territoire de l’agglomération.
Ainsi, dans son projet « Agde ambition 2020 », qui est l’expression des choix stratégiques du nouveau PLU qui sera adopté en 2012, la ville d’Agde a réaffirmé l’importance de l’articulation entre mer, fleuve et Canal, qui forment un ensemble exceptionnel porteur de développement sur le plan touristique. On connecte via le fleuve Hérault une station balnéaire leader à l’échelle européenne avec un joyau classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Afin de capter les retombées économiques du tourisme fluvial qui est en plein essor, Agde doit devenir une halte incontournable. Le Canalet, le parc de Belle-Isle, le château Laurens, l’Hôtel Riquet et l’écluse ronde participent en effet à un environnement d’une très grande richesse devant contribuer à faire d’Agde cette halte majeure sur le Canal du Midi.

L'objet du partenariat

VNF souhaite renforcer le tourisme fluvial sur ce territoire et valoriser le Domaine Public Fluvial (DPF) en mettant en œuvre un projet conforme aux enjeux urbains de la ville. Dans ce contexte, VNF s’engage à être un partenaire opérationnel (via sa filiale Rhône Saône Développement – RSD) mais également à créer une véritable synergie capable de rapprocher les ambitions de requalification urbaine de la ville et celles liées aux enjeux du tourisme fluvial. En vue de définir les conditions de faisabilité des projets et de guider le travail ultérieur de chaque partenaire, ces derniers ont décidé de mener ensemble une étude de cadrage urbain. RSD assurera la maîtrise d’ouvrage de cette étude globale portant sur les secteurs suivants : le DPF, la zone du projet « Darse, hôtel Riquet et la zone de la « Méditerranéenne ».

L'aménagement du port fluvial est prévu pour 2014.


Questions à Marc Papinutti,
Directeur Général de Voies Navigables de France (VNF)

Pourquoi avez-vous choisi de développer ce projet à Agde?

La ville d'Agde est chargée d'histoire et le site du port fluvial peut constituer un pôle économique et patrimonial majeur à l'entrée nord de la ville. Nous avons un gros potentiel de développement touristique et urbain de la commune à partir du Canal du Midi et de ses ouvrages.

Est ce la première fois que vous conventionnez sur ce type de projet avec une commune?

Concernant un projet de valorisation le long du Canal du Midi, oui c'est la première fois. Nous développons 7 autres projets dans des villes comme Lyon, Valenciennes, Rouen ou Saint Quentin avec l'appui opérationnel de Rhône Saône Développement. Agde est notre 4ème projet le plus important en France.

Comment avez-vous pensé ce projet?

Nous gérons le bâtiment de l'Hôtel Riquet, qui est propriété de l'Etat, et développons avec les acteurs locaux des projets de développement urbain et touristique sur le long terme afin de léguer aux générations futures un patrimoine restauré et vivant. Ce projet a retenu toute mon attention car il permet de jouer sur la complémentarité de l'offre maritime et fluviale. Si l'accroche touristique est forte avec le littoral, le Canal du Midi permet de regarder vers les terres grâce notamment aux voies douces.

L'Europe s'engage en Languedoc-Roussillon

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR