Espaces verts et propreté voirie

Différents corps de métiers interviennent quotidiennement sur nos 20 communes pour entretenir et valoriser votre cadre de vie.

Des équipes mobilisées au quotidien

Le service des espaces verts

Parmi leurs principales missions, les agents interviennent pour aménager des jardins secs, entretenir les 1 310 jardinières du territoire et les abords des cours d’eau, élaguer les arbres (46 000 arbres) ; faucher et nettoyer les fossés ; tailler les haies (114 kms de haies dont 70 kms au Cap d’Agde) et tondre les pelouses (40 ha de pelouses – 24 stades).

Cette répartition des tâches assortie d’une mutualisation des matériels et engins mécaniques permet d’offrir un service public de proximité de qualité.

Le service de propreté urbaine

Les agents assurent le maintien de la propreté des espaces publics. Leurs missions consistent à nettoyer les rues et les trottoirs, les parkings, les places et les jardins publics de nos 20 villes et villages. Ils effectuent également le ramassage des encombrants.

Pour optimiser le travail des agents, l’agglomération effectue des acquisitions de matériels qui bénéficient à l’ensemble des communes : les aspirateurs de voirie permettent d’accéder aux ruelles les plus étroites et les balayeuses de voirie garantissent un nettoyage plus efficace des avenues et des voiries des lotissements.

Les coordonnées des services

Centre Technique des Champs Blancs
Services espaces verts urbains et propreté urbaine
Adresse : Avenue de Rochelongue 34300 AGDE
Tél. : 04 67 00 08 31
Courriel : c.bolbenes@agglohm.net
Horaires : Ouvert du lundi au vendredi : 8 heures 30 / 14 heures
Centre Technique des Rodettes
Services espaces verts urbains et propreté urbaine
Adresse : Rue Alfred Maurel – ZI les Rodettes 34120 PEZENAS
Tél. : 04 67 90 90 74
Courriel : s.vergnettes@agglohm.net
Horaires : Ouvert du lundi au vendredi : 8 heures 30 / 14 heures

Zéro pesticide, c’est l’affaire de tous !

Depuis le 1er janvier 2017, la loi a interdit l’usage des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts et de la voirie. Pour répondre à cet objectif, l’agglo Hérault Méditerranée a défini un plan de gestion durable de ses espaces tout en poursuivant ses objectifs : réduire l’arrosage et supprimer l’utilisation de produits phytosanitaires. Ce changement de pratiques répond à des enjeux de santé publique et de respect de la biodiversité.

Evolution des pratiques

Les modes d’entretien évoluent et les méthodes manuelles et mécaniques ont remplacé les pesticides. Les interventions des agents demandent cependant un temps de travail plus conséquent : le désherbage manuel et thermique est désormais privilégié dans les cœurs de villes et villages.

L’agglo a également misé sur l’achat de matériel mécanique innovant pour trouver la meilleure alternative au désherbage chimique. Sur des petites surfaces de la voirie, chalumeaux et appareils thermiques à l’eau chaude sont privilégiés. Sur des surfaces linéaires plus importantes, les agents interviennent avec des balayeuses qui sont dotées d’un 3ème bras muni d’une brosse en acier pour arracher les herbes naissantes sur le trottoir. L’agglo dispose également d’aspirateurs électriques pour supprimer les mauvaises herbes.

Une meilleure utilisation de l’eau d’arrosage

Malgré les sécheresses récurrentes et la superficie d’espaces publics toujours plus importante à entretenir chaque année, la consommation d’eau liée à l’arrosage des plantes et des pelouses a diminué. Ce résultat s’explique par différents procédés mis en œuvre. Les opérations de paillage organique et/ou minéral sont ainsi privilégiées sous la plupart des plantes et arbustes. Cette technique consiste à répandre aux pieds des végétaux, des écorces à base de pins, de peupliers, ou de broyats de végétaux en vue de maintenir le sol humide et souple.

Une tonte plus écologique

Un nouveau procédé « mulching » permet de maintenir l’herbe sous le carter de la tondeuse, pour être coupée, recoupée et maintenue au sol en fines particules qui vont se décomposer naturellement. Économique, il permet de venir à bout des déchets de tonte (évacuation et déchetterie). Écologique, il transforme en engrais vert, l’herbe broyée.

Des plantations adaptées

L’agglo Hérault Méditerranée utilise des végétaux méditerranéens, naturellement adaptés à la sècheresse. Très résistants, ils s’adaptent à tous types de sols, consomment peu d’eau et sont faciles d’entretien.

Changeons notre regard

La présence d’herbes en bord de trottoir ou sur la voirie n’est pas synonyme de mauvais entretien, c’est simplement le signe d’une gestion différente de l’espace où de nouvelles méthodes douces de désherbage sont pratiquées. Elles n’ont pas les conséquences destructrices des pesticides. C’est pour cela qu’il nous faut changer de regard sur la présence de végétation spontanée dans nos villes et villages.


Tous responsables !

Pour rappel, l’herbe située en pied de façade (jonction entre l’enrobé et le mur du propriétaire) relève du devoir de désherbage de chaque propriétaire. A chacun de balayer devant sa porte comme le rappelle le dicton populaire.


Lire aussi