Actualités

Economie, Insertion, transport, habitat, patrimoine, environnement, eau et assainissement, événements, infos pratiques… Retrouvez toutes les actus de l’agglo Hérault Méditerranée et partagez les sur notre page facebook !

16/09/2019
  • Transport
Avec le réseau Cap'Bus, vous êtes gagnants sur toute la ligne ! Profitez le 21 septembre prochain d'un ticket à 1€ valable toute la journée
22/08/2019
  • Environnement
En partenariat avec l’Inspection de l’Éducation Nationale de Pézenas et le CREDD de Vailhan, la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée propose aux écoles primaires de son territoire de soutenir et d’accompagner 50 nouveaux projets de classes (CE2 à CM2) pour l’année scolaire 2019-2020. Les projets pédagogiques devront prendre appui sur les 3 grandes thématiques proposées dans le cahier pédagogique et être axés sur des problématiques propres au territoire de l’agglomération et plus largement au département de l’Hérault.
20/08/2019
  • Habitat
Pour encourager la pratique de loyers maitrisés, notre agglo et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) subventionnent les propriétaires bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation de leur logement en vue de les proposer à la location. De nombreuses mesures financières sont aujourd’hui proposées aux propriétaires pour encourager le conventionnement et leur permettre de bénéficier de primes et d’abattements fiscaux sur les revenus locatifs.
20/08/2019
  • Environnement
Ce projet révolutionnaire est le plus grand chantier international d’ingénierie écologique maritime 3D ! Il est piloté par la ville d'Agde, en collaboration avec Seaboost Artificial Reefs, XtreeE, Groupe Vicat, avec le soutien financier de l'Ademe (Ministère de la Transition écologique et solidaire), La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l'Agence de l'Eau RMC.
23/07/2019
  • Evénement
Le samedi 31 août à 17 heures, la ville de Bessan organise en partenariat avec l’agglo et l’office de tourisme, un grand rassemblement des animaux totémiques de nos communes pour clôturer l’été en beauté, autour de nos traditions et de notre patrimoine immatériel.
Au cours de cette manifestation, vous croiserez peut être le cheval marin d’Agde, le lion d’Aumes, l’âne de Bessan, le loup et la fée de Castelnau-de-Guers, le bacchus de Caux, le poux de Conas, le chevalet de Florensac, l’oignon de Lézignan-la-Cèbe, la chèvre de Montagnac, la loche de Nizas, le poulain de Pézenas, la chenille de Pinet, la rhynchite de Pomérols, le taureau de Portiragnes, le chien de Saint-Pons-de-Mauchiens et le poulain de Vias.
20/07/2019
  • Habitat
Afin de faciliter les démarches engagées par les travailleurs saisonniers pour trouver une location estivale à un prix abordable, l’Agglomération Hérault Méditerranée et Action Logement s’associent pour développer des solutions innovantes telles que la location chez l’habitant.

Si vous êtes propriétaire et que vous disposez d’une chambre inoccupée ou d’un logement indépendant, vous pouvez bénéficier d’un complément de revenu exonéré d’impôt*, d’un accompagnement et d’une sécurisation financière. Et vivre une expérience de vie originale si vous acceptez de participer à l’opération.

Afin de recenser les personnes qui disposent d’une chambre ou d’un logement indépendant disponible, les propriétaires seront également démarchés par leur facteur.

* Les locations saisonnières d’une ou plusieurs pièces de sa résidence principale qui n’excèdent pas 760€ par an sont exonérées et ne sont pas à déclarer à l’impôt sur le revenu. Au-delà de ce montant, les revenus doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu (source : service-public.fr).


Si vous êtes propriétaire et intéressé par cette démarche, merci de contacter :

La Maison du Travail Saisonnier (à côté de la mairie annexe)
Avenue des sergents
34 300 Cap d’Agde
Tél : 04 67 32 82 80
accueil.mts@agglohm.fr

11/07/2019
  • Transport
Avec la mise en place d’un schéma des modes actifs de déplacement en 2018, l’agglo a posé les premiers jalons pour définir les aménagements cyclables et piétons à l’échelle de nos 20 communes. Les modes actifs de déplacement concernent ensemble des déplacements non motorisés tels que la marche, le vélo ou le roller.
Afin de mailler le territoire d’un réseau de pistes cyclables, 3 actions ont été retenues cette année pour développer la pratique cyclable. Tout d’abord une étude de requalification de l’ancienne ligne ferrée depuis Vias jusqu’à Cazouls-d’Hérault va être lancée pour évaluer les potentialités de création d’une voie verte. Puis, un jalonnement cyclable va être implanté sur 59 kms d’itinéraires prioritaires (voie vélo-route), principalement sur l’axe Nord/Sud et Est/Ouest. Enfin, pour faciliter le quotidien des personnes voulant se servir de leur cycle pour se déplacer, des stationnements vélos seront créés.

  • Objectif : plus de 280 Km de réseau cyclable
    Le schéma des modes actifs de déplacement a été défini sur une période de 30 ans, de 2019 à 2049. Les études qui ont abouti à sa finalisation prévoient à terme, la création d’un réseau de 282 km qui s’appuie sur 3 futurs niveaux de liaison : la Méditerranée à vélo d’Est en Ouest (21 km), la voie verte Nord-Sud (29 km) et la voie verte Caux-Nizas (10 km).
    Un projet de 33 itinéraires intercommunaux (156 km) visant à relier les communes entre elles, sera élaboré. Cette année, 59 km de route-vélo seront jalonnés, il s’agit principalement d’accès peu fréquentés par les véhicules. Enfin, un maillage local à l’échelle des communes sera proposé pour assurer une continuité des itinéraires (66km).
  • 10/07/2019
    • Environnement


    Géré par l’Agglo, le Cours Inférieur de l’Hérault est un site Natura 2000 abritant des populations de poissons migrateurs amphihalins préservées et d’intérêt communautaire telles que l’Alose Feinte, la Lamproie Marine et l’Anguille.



    Dans le cadre du plan Biodiversité visant notamment à la restauration de la continuité aquatique, l’Agglo vient de signer une convention de partenariat avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Hérault (DDTM) et la Fédération départementale de pêche de l’Hérault, prévoyant la réalisation de deux prélèvements d’eau dans le Cours Inférieur de l’Hérault, au niveau du seuil Bladier-Ricard à Bessan.

    Ces prélèvements s’appuieront sur une technologie de pointe, à savoir l’analyse de l’ADN présent dans l’eau. Ils permettront de connaître précisément les différentes espèces de poissons présentes dans le cours d’eau, d’évaluer l’efficacité des mesures de gestion mises en place à l’égard des espèces de poissons à préserver et de préciser les futures mesures à prendre.

    Info en + : Le seuil Bladier-Ricard avait été équipé d’une première passe à poissons en 1991 et d’un dispositif de suivi innovant mis en place en 2016 pour assurer le comptage des poissons. Ce seuil constitue un enjeu fort pour la reconquête de la qualité des milieux aquatiques sur notre territoire

    31 résultats