Arrosage du golf international du Cap d'Agde par l'ultrafiltration des eaux usées


 

DANS 1 000 JOURS, LE GOLF DU CAP D’AGDE ARROSERA SES PELOUSES EN REUTILISANT DES EAUX TRAITEES

En posant la 1ère pierre du réservoir d’eau traitée lundi 11 décembre 2017, l’Agglomération Hérault Méditerranée, SUEZ et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (RMC) activent un compte à rebours de 1 000 jours. C’est en effet à l’été 2020 que le golf international du Cap d’Agde sera arrosé à 75% par de l’eau traitée par ultrafiltration plutôt que de l’eau potable.

Un projet exceptionnel
Ce projet de REUT (REUtilisation des eaux Traitées) est exceptionnel pour au moins 3 raisons : c’est le premier de France à obtenir l’arrêté préfectoral sous le régime de la réglementation de 2014 ; il permet d’économiser l’eau potable en période estivale dans un territoire attractif et touristique ; enfin, il peut voir le jour en 2020 parce qu’il a été anticipé 10 ans auparavant avec l’investissement de la ville d’Agde dans un traitement membranaire pointu des eaux usées.

Le 1er REUT de France à obtenir l’arrêté préfectoral
Dès 2010, la ville d’Agde a investi dans un système de traitement par ultrafiltration membranaire qui permet de restituer une eau de qualité de baignade au milieu naturel. Cet investissement est visionnaire et anticipe le projet de REUT qui franchit une à une les étapes réglementaires : évolution de la réglementation en 2014 autorisant l’aspersion basse pression à des espaces verts ouverts au public, autorisation préfectorale en juillet 2017, feu vert du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) et accord de financement à 80% par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse du projet de 5.5 millions d’euros.

200 000 m³ d’eau potable économisés par an

De mai à septembre, le golf international du Cap d’Agde devra arroser de nuit et par vent inférieur à 15km/h. Des contraintes ? Elles sont largement compensées par les bénéfices collectifs d’un arrosage de 18 trous (sur 27) avec de l’eau traitée plutôt qu’avec de l’eau potable. Sur les 265 000 m³ d’eau d’arrosage consommés chaque année, plus de 75% (200 000 m³) proviendront désormais des eaux traitées à la station Posidonia. 3 ans de travaux sont nécessaires pour poser 2,3 km de nouveaux réseaux pour acheminer l’eau traitée, construire un réservoir de 1 650 m³ dédié à cet usage et aménager le partage des eaux en sortie de station (celles qui retournent au milieu naturel et celles qui transiteront vers le golf).

Une ressource pérenne même en période estivale
Dans une région où les fortes variations de population saisonnière engendrent du stress hydrique (consommation d’eau supérieure au stock réel), innover pour protéger la ressource en eau est indispensable. L’économie circulaire, qui vise à favoriser la réutilisation des ressources s’inscrit dans l’ADN d’une entreprise innovante comme SUEZ. La station du Cap d’Agde qui héberge 250 000 touristes par jour en pleine saison estivale offre grâce au projet de REUT, une quantité d’eau d’arrosage en parfaite adéquation avec les besoins du golf à une période où la ressource en eau est particulièrement tendue (sècheresse, fréquentation touristique).

Elle n’est possible que par l’association des acteurs du territoire avec une collectivité visionnaire et une priorisation des financements des autorités de bassin (agence de l’eau RMC). La REUtilisation des eaux Traitées (REUT) permet d’économiser l’eau potable de la Ville d’Agde et garantit la pérennité de l’arrosage exigeant des vertes pelouses du golf. Rendez-vous à l’été 2020 !


Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR