Restauration et entretien des cours d'eau de la basse vallée de l'Hérault


Lancement des premières actions du plan pluriannuel de restauration et d'entretien des cours d'eau

de la basse vallée de l'Hérault

Les ruisseaux de l'Ardailhon (communes d'Agde, Bessan et Vias) et du Courredous (communes d'Agde et Florensac) sont désormais gérés par la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée suite à la dissolution du Syndicat Mixte de la Basse Vallée de l'Hérault jusque là en charge de cette compétence.

Afin de faire le point sur l'état de ces cours d'eau et permettre de ré-engager leur gestion (aucune action globale n'ayant été entreprise depuis 2001), un bureau d'études spécialisé a été recruté. Celui-ci a réalisé une expertise approfondie des ruisseaux puis a élaboré un programme d'actions pour les 5 années à venir. Ce plan de gestion du lit et berges des cours d'eau a pour double objectif l'atteinte du bon état écologique (fixé par la directive cadre européenne sur l'eau) et la gestion hydraulique.

Afin de pouvoir mettre en œuvre ces mesures, la CAHM a fait prendre un arrêté préfectoral de Déclaration d'Intérêt Général de ces travaux.

Les premières interventions se sont déroulées au cours des mois d'août à septembre 2013.

Les mesures ont consisté :

- d'une part en amont des vendanges, à traiter 3,5 km de berges au lamier afin de contenir l'étalement de la ripisylve sur les chemins agricoles sans compromettre la pérennité des arbres. Le lamier est un outils de coupe muni de plusieurs disques, permettant des interventions nettes contrairement aux fléaux des épareuses qui font éclater le bois. Cette mesure a permis de retrouver des emprises correctes pour les chemins agricoles et a facilité le passage des machines à vendanger sans mettre en péril la continuité végétale le long du cours d'eau. Rappelons que ces végétaux remplissent de très nombreux rôles :

  • maintien des sols par les racines (protection des érosions)
  • écosystème pour la faune (habitat) et corridor de déplacement
  • ombrage pour le milieu aquatique
  • gestion des crues
  • filtre à polluants (épuration)
  • éponge (rôle de régulateur hydrique)

- d'autre part, le nettoyage du lit de l'Ardailhon sur 1,2km. Cette mesure au niveau de Bessan permettra d'améliorer les écoulements en crue du fleuve et/ou du ruisseau. L'intervention a consisté à supprimer l'ensemble des arbres ayant poussé dans le ruisseau (ceux-ci constituaient un piège à embâcles et réduisaient la section d'écoulement) et à débroussailler l'ensemble des végétaux obstruant le lit (lianes, ronces,...). Cette opération a nécessité l'emploi de moyens lourds (tracteur forestier et broyeur téléguidé) tant le fond de lit était obstrué par la végétation dont de nombreux arbres de gros diamètre.

Ces interventions ont été réalisées par l'Entreprise Bernard Bros pour un montant de 11 277,99€ HT (la seconde action bénéficie d'une subvention de l'Agence de l'Eau).

D'autres mesures vont suivre sur les années à venir : gestion des espèces invasives (ragondin, jussie, canne de Provence), nettoyage des embâcles, restauration et entretien de la végétation des berges, ramassage des déchets...

Off White X Vapormax Flair

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR