Amélioration des pratiques phytosanitaires



Les efforts en faveur de la préservation de l’environnement concernent également l'utilisation raisonnée des produits phytosanitaires. Depuis trois années, l'agglomération a ainsi réduit de 25% l'utilisation d' intrans (herbicides, perticides, foncides, et engrais chimique). Une meilleure utilisation et application de ces produits permet aujourd'hui d'avoir une approche plus économique et écologique, avec des résultats probants à la clé. Pour cela, une cinquantaine d'agents a été formée pour étalonner leurs appareils de traitement à dos ou attelés aux tracteurs. Les agents n'utilisent plus désormais de produits phytosanitaires dans les écoles et doivent privilégier le désherbage thermique ou mécanique. La lutte contre les parasites est effectuée grâce à l'aide de pièges à phéromones. Pour les zones de non traitement, une distance de 5 mètres minimum est respectée autour de points d'eau sensibles tels que les fossés, ruisseaux, avaloirs, caniveaux ou points d'eau.

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR