Travaux de restauration et d’entretien du fleuve Hérault à Saint-Thibéry

19 octobre 2020

Environnement

La communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée (CAHM) met en œuvre cet automne des travaux de restauration et d’entretien du fleuve Hérault. L’intervention qui a débuté début septembre sur les communes de Saint-Thibéry, Bessan, Florensac et Agde doit s’achever d’ici la fin du mois d’Octobre. L’objectif est d’assurer le bon écoulement des eaux en cas de crues.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien du fleuve Hérault qui s’étend sur 5 ans (2019-2023). La CAHM, compétente pour la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention de Inondations (GEMAPI), assure les maîtrises d’œuvre et d’ouvrage sur son territoire.
Le montant total des travaux est à ce jour estimé à 1 087 000 € TTC. Les travaux réalisés en 2020 s’élèvent à 341 108,12 €TTC et sont financés par l’Europe (30%), l’Agence de l’eau RM&C (30 %) et la Région Occitanie (20 %).
Dans l’objectif de protéger les biens et les personnes, ces travaux ont pour but de favoriser le bon écoulement des crues au niveau des ouvrages, en limitant l’accumulation de bois. Ces opérations contribuent également à l’amélioration écologique, par la diversification de la ripisylve et des milieux. Les techniques préconisées, tout comme par le choix des périodes d’intervention sont définis afin d’impacter le moins possible les milieux et espèces.
L’entreprise ARF a été retenue pour les travaux de cet automne réalisés sur les communes de Saint-Thibéry, Florensac, Bessan et Agde.
Le chantier consiste en l’enlèvement des arbres morts, penchés, sous cavés susceptibles d’être emportés par une crue. La purge des embâcles et des ouvrages type seuils et ponts sont également compris dans l’opération.

Plus spécifiquement, les travaux sur le territoire de Saint-Thibéry concernent l’entretien de 4.6 Km de berges du fleuve Hérault et la purge des embâcles en particulier au niveau du seuil de l’usine hydroélectrique, du pont romain et de la passerelle. L’intervention sera réalisée en partie depuis l’eau avec des moyens nautiques et en partie depuis les berges à l’aide d’engins forestiers.
La préservation de la faune et des milieux, ripisylve et berges, est un enjeu important auquel l’entreprise a été sensibilisée. La CAHM veillera également à la préservation des parcelles utilisées lors des travaux, et des barques arrimées le long du fleuve.
Les riverains ont été informés lors de l’enquête publique et un courrier les a avertis du démarrage des travaux.
Des informations supplémentaires peuvent être obtenues auprès du chargé de mission rivière du service ingénierie aquatique et risques – direction de l’environnement et du littoral – de l’Agglo au 04 99 47 48 72 (Manuel BOILLON).
Dans le cadre de ce plan de gestion, la CAHM a déjà fait intervenir une entreprise pour une opération d’entretien du bras mort « le Brasset » en limite de commune entre Saint-Thibéry et Florensac au printemps 2020 avec un objectif de bon écoulement des crues.

Toutes les actualités

nunc elementum ut tristique tempus fringilla