Suivi des poissons migrateurs en aval du fleuve Hérault

10 juillet 2019

Environnement

Géré par l’Agglo, le Cours Inférieur de l’Hérault est un site Natura 2000 abritant des populations de poissons migrateurs amphihalins préservées et d’intérêt communautaire telles que l’Alose Feinte, la Lamproie Marine et l’Anguille.

Dans le cadre du plan Biodiversité visant notamment à la restauration de la continuité aquatique, l’Agglo vient de signer une convention de partenariat avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Hérault (DDTM) et la Fédération départementale de pêche de l’Hérault, prévoyant la réalisation de deux prélèvements d’eau dans le Cours Inférieur de l’Hérault, au niveau du seuil Bladier-Ricard à Bessan. Ces prélèvements s’appuieront sur une technologie de pointe, à savoir l’analyse de l’ADN présent dans l’eau. Ils permettront de connaître précisément les différentes espèces de poissons présentes dans le cours d’eau, d’évaluer l’efficacité des mesures de gestion mises en place à l’égard des espèces de poissons à préserver et de préciser les futures mesures à prendre. Info en + : Le seuil Bladier-Ricard avait été équipé d’une première passe à poissons en 1991 et d’un dispositif de suivi innovant mis en place en 2016 pour assurer le comptage des poissons. Ce seuil constitue un enjeu fort pour la reconquête de la qualité des milieux aquatiques sur notre territoire Toutes les actualités