Le Fonds de concours AGGLO

Par ses actions en faveur de la redynamisation des cœurs de villes et villages, l’agglo affirme la centralité et l’identité de ses 20 communes et agit pour préserver leur cadre de vie, leur patrimoine et maintenir un commerce de proximité. Les communes bénéficient d’un fonds de concours agglo pour leur projet de valorisation urbaine. Elles bénéficient également de l’ingénierie technique de l’atelier d’urbanisme de l’agglo, qui assure la cohérence de l’aménagement. De par leur taille, les communes d’Agde et de Pézenas sont concernées par d’autres dispositifs financiers.

L’agglo a doublé son fonds de concours qui est passé de 200 000 € à 500 000 € par an pour accompagner et subventionner les communes dans leur projet de valorisation urbaine. Grâce à cette aide plafonnée à 125 000 € par projet, les communes peuvent réaliser des aménagements et des équipements améliorant le cadre de vie des habitants. Afin de permettre aux petites communes de financer leur projet, l’agglo a défini un taux spécifique en fonction du nombre d’habitants par commune (ainsi, pour les villages de moins de 1000 habitants, le taux maximum est fixé à 50 % du montant du projet).

CAUX : requalification d’une partie de la circulade

Ce projet concerne le secteur situé aux boulevards Puits Allier et Arnaud Durand. Il prévoit que les surfaces des espaces publics bénéficient d’un traitement différencié en fonction des éléments de décors architecturaux, des singularités paysagères et des articulations entre les boulevards et les voiries adjacentes. Un accompagnement végétal sera réalisé pour identifier les espaces et des matériaux de pavage de qualité seront posés.

CASTELNAU-DE-GUERS : la traversée du village et la réhabilitation de l’école maternelle Saoutarochs

La requalification de RD 32 dans Castelnau de Guers vise à améliorer la lisibilité du carrefour avec la RD 161 situé en entrée de ville et sécuriser les déplacements piétons le long de la traversée du village afin que l’axe devienne moins routier et plus urbain. Ainsi les usagers verront grâce à cet aménagement leur sécurité améliorée et les flux mieux orientés dans le village selon les modes de déplacement et les gabarits des véhicules. En parallèle de ces aménagements urbains, la commune a souhaité courant 2018 réaliser la phase IV des travaux de requalification de l’école maternelle et primaire « Les Saoutarochs » afin de proposer à ses habitants un équipement de qualité et sécurisé.

CAZOULS D’HERAULT : une maison des services pour les habitants

Dans les bâtiments existants de la mairie, la commune propose d’aménager une maison des services pour les habitants qui accueillera une salle des fêtes, la cantine pour les scolaires, une épicerie pour les produits du terroir, la médiathèque et l’agence postale.

Ce projet par son architecture va s’ouvrir sur la place récemment aménagée pour permettre à ce lieu d’être un véritable espace de rencontre.

LEZIGNAN LA CEBE : valorisation des déplacements doux et du petit patrimoine

Ce projet d’ensemble prévoit la réalisation d’une voie douce sur l’emprise de l’ancienne ligne de chemin de fer afin de privilégier les communications entre le centre ancien et les nouveaux quartiers. Il intègre également l’aménagement d’un équipement multisport le long de cet axe et la requalification de la traversée du village (avenue d’Ormesson, place des templiers). Ces travaux vont valoriser l’espace public avec la pose de mobilier urbain et la restauration de petits ouvrages.

NEZIGNAN L’EVEQUE : requalification de la rue autour du château

Cet aménagement contribue à la mise en valeur du cœur de village dans le prolongement de ce qui a déjà été réalisé en 2014 rue Jean Jaurès. Le projet prévoit une approche globale de la circulade avec le traitement de chaque départ des rues débouchant sur la rue autour du château. Des matériaux nobles seront employés pour la voirie : pierre naturelle, pavés de porphyre, murets en pierre. Quelques places de stationnement feront également l’objet d’un traitement paysager. L’espace public sera également traité.


NIZAS : Requalification de la traversée urbaine

Le projet est de réaménager la RD 30 et la Route du Causse afin d’améliorer et sécuriser l’entrée de ville. Il est prévu de créer un trottoir pour prolonger et sécuriser les cheminements piétons, de réduire la largeur de la chaussée routière afin de réduire les vitesses de conduite, et de renforcer la structure de la chaussée pour allonger sa durée de vie.

PINET : une nouvelle Mairie en cœur de village

La nouvelle mairie de Pinet se situe sur l’espace public le plus important de la commune et s’incrit entre le cœur du village et le nouveau quartier en extension. Ce projet confère à l’ensemble, bâtiments nouveaux et anciens conservés, un statut singulier de par son architecture contemporaine, le choix des matériaux et la qualité de l’aménagement paysager.

POMEROLS : requalification des espaces publics

La traversée du village (RD N°18) entre le chemin de la Sablède et l’avenue de Pézenas et entre l’avenue de Pinet et le chemin du Peyret va être globalement retraitée avec la création d’aménagements visant à réduire la vitesse des véhicules pour une meilleure sécurité des piétons. Des travaux seront également entrepris pour faciliter l’accès des personnes aux services et aux commerces. La traversée du village fera l’objet d’un traitement paysager.

PORTIRAGNES : construction d’une nouvelle mairie

La nouvelle Mairie est située entre le centre-ancien du village et les quartiers plus récentes. Par la qualité de son architecture et des espaces publics attenants, ce projet permet d’opérer une recomposition urbaine significative qui saura relier deux entités distinctes de la ville. La Mairie par ailleurs par son expression architecturale contemporaine, souligne la singularité des lieux par l’utilisation de matériaux locaux (basalte) et sert par sa conception bioclimatique l’engagement du territoire dans la démarche « territoire à énergie positive et croissance verte ».

SAINT-PONS-DE-MAUCHIENS : construction d’une nouvelle école

Le projet de la nouvelle école de Saint-Pons-de-Mauchiens (classes maternelles et élémentaires) est situé dans un site patrimonialement remarquable: des volumes simples inscrits dans la topographie des lieux, des matériaux choisis en accord avec ceux de l’architecture du village et enfin une véritable approche bioclimatique du projet attentive au confort d’hiver et d’été pour les enfants et les enseignants (ventilation naturelle, toiture végétalisée, chauffage bois à granulats).

Par ailleurs le projet redéfinit formellement les espaces publics de cette partie de la commune tout en sécurisant l’accès aux équipements publics.

SAINT-THIBERY : La requalification de l’entrée de ville

La RD13E15 en entrée Sud de la ville de Saint-Thibéry est un axe prioritaire et essentiel par sa liaison avec le centre historique du village. Particulièrement routier, cet axe est source de vitesses élevées et ne permet pas de cheminements sécurisés des piétons et cyclistes. La ville s’engage donc de 2018 à 2020 dans la requalification de la voie, la création d’une voie cyclable et piétonne sécurisée et d’un giratoire entre l’avenue de Bessan et l’avenue d’Agde.

TOURBES : La construction d’un groupe scolaire

La construction du nouveau groupe scolaire regroupant maternelle, élémentaire, restaurant scolaire et espaces périscolaires vise à répondre aux enjeux du maintien de la population dans le village, et à mutualiser et rationaliser les espaces publics ouverts à différentes utilisations (scolaire, périscolaire et garderie durant les vacances).

Ce nouveau groupe scolaire prend place au sein du nouveau quartier Bellevalia qui vise à développer une nouvelle offre résidentielle pour faire face au vieillissement de la population (Résidence séniors) et maintenir les jeunes sur la commune (logement social et pour primo accédants). Avec l’accueil de quelques commerces et la création de jardins pédagogiques partagés, l’objectif de ce projet est de favoriser les échanges intergénérationnels.

VIAS : La construction de la halle multisports

La création de cette halle multisports vise à élargir la gamme d ‘équipements proposés sur la commune et ainsi contribuer à créer une plus-value économique sur le territoire. La création de cet équipement sportif s’inscrit dans un contexte démographique favorable et une réelle dynamique sociale et associative locale. L’équipement vise à inciter à la pratique du sport, développer l’offre d’équipements pour la jeunesse et attirer une nouvelle population. L’équipement créé va permettre l’accueil des clubs et associations sportives, du point Info Jeunesse et va offrir également des salles de réunion, de réception, des bureaux. Par son implantation le long de la RD912, le projet vise également à optimiser l’espace proche des équipements et services de la ville.

dolor. risus commodo elit. Sed efficitur. sem, libero. pulvinar porta. Aliquam ipsum