AMENAGEMENT DU QUARTIER DE LA MEDITERRANEENNE A AGDE

02 avril 2021

Économie

La démolition des bâtiments situés sur la friche industrielle de 8,5 hectares de la Méditerranéenne va bientôt s’achever. C’est le groupement GGL-Proméo qui assurera l’aménagement hautement qualitatif de cet espace.

La création de ce nouveau pôle d’attractivité va constituer un enjeu majeur dans le cadre du projet urbain de valorisation du cœur de ville d’Agde et accompagne les autres opérations menées parallèlement, à savoir la création du port fluvial sur le Canal du Midi, la restauration du château Laurens et la création du pôle d’échange multimodal sur la gare.

Un projet innovant, une identité forte
Le projet proposé par le groupement GGL-PROMEO vise à faire émerger à proximité immédiate du cœur historique et en résonnance avec celui-ci un nouveau quartier très qualitatif, avec une mixité fonctionnelle regroupant des logements permanents, des logements touristiques et un programme de bureaux, commerces et services sur 35 000 m².
Il répond également aux besoins de l’Agglomération qui souhaite développer un pôle de formation, le futur siège de l’agglomération et le centre de conservation et d’études en archéologie.
L’offre met en avant la requalification de l’hôtel Riquet le long du Canal du Midi et du hangar situé au sud le long des voies ferrées, en vaste halle, multi fonctionnelle, au centre des flux du quartier et de la gare. Pour ce faire, il prévoit notamment de s’associer au gestionnaire du Marché du Lez qui a su développer un concept novateur et très attractif sur Montpellier.

L’aménageur affiche deux parties pris d’aménagement forts et innovants qui permettent au quartier d’intégrer le risque inondation particulièrement impactant sur le site : l’habitat flottant et la ville suspendue.
L’habitat flottant : il est prévu la création d’un plan d’eau qui permette l’accueil d’une soixantaine de logements touristiques flottants, proposant une offre très qualitative, et susceptible de s’adapter à la montée des eaux.
La ville suspendue : l’ensemble des constructions neuves, hors réhabilitation des bâtiments jugés patrimoniaux et conservés, sont prévues sur pilotis avec les premières surfaces développées à partir du 1er étage, le rez-de-chaussée étant libre, transparent et perméable, voué au stationnement de surface ou l’aménagement paysager en cœur d’ilot. Les principales circulations sont au cœur du quartier situées au niveau du 1er étage (qui est en fait le premier niveau des constructions) grâce à de grandes passerelles « serpentant » entre les bâtiments.

Un aménagement prévu d’ici 2024
Le programme de constructions est apparu comme le plus crédible réglementairement, compte tenu de sa « sobriété » résidentielle au regard du Plan de Prévention des Risques Inondations. Il nécessitera néanmoins pour être mis en œuvre de manière opérationnelle une étroite collaboration avec les services de l’Etat.
Le bilan affiché de l’opération est équilibré à 11,5 M € HT environ. Il devra être affiné durant les 18 prochains mois, le temps des études préalables qui permettront d’identifier précisément les contraintes et travaux à réaliser compte tenu du contexte particulièrement sensible du site, tant vis-à-vis de la pollution, des inondations que des caractéristiques patrimoniales et archéologiques.

Le groupement retenu s’engage également à verser une participation à la collectivité de 1 M € pour le financement de la passerelle ferroviaire que la communauté d’agglomération doit réaliser pour relier la gare d’Agde, futur Pôle d’Echange Multimodal, à la Méditerranéenne, afin que le quartier soit demain une véritable entrée du territoire depuis le réseau ferroviaire régional et national.

©Visuels A+ Architecture/Mirales

1-Vue du canal du midi


2-La perspective vers la halle et la gare



3-Le coeur du quartier


4-La place centrale



5-La halle et la gare vues depuis la place centrale


6-La halle


7-Vue sur la place centrale


8-La perspective vers le canal du midi



9-La place haute principale

Toutes les actualités

libero ut pulvinar risus. libero fringilla ut nunc