L’aéroport Béziers Cap d’Agde vise 300 000 passagers en 2020 et la création d’une zone activité économique


 

Le Président de l’Aéroport Béziers Cap d’Agde Frédéric LACAS a officialisé ce matin devant la presse l’arrivée de deux nouveaux partenaires au sein du Syndicat mixte, la CCI Hérault et la communauté d’agglomération Thau Agglo, en présence de leur Président respectif, Messieurs André DELJARRY et François COMMEINHES et des représentants Elus des autres Collectivités membres, Gilles D’ETTORE pour la Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, Philippe VIDAL pour le Département de l’Hérault et Serge PESCE pour la Communauté de communes La Domitienne.

Dans la perspective de la prochaine publication du schéma aéroportuaire régional porté par la région Occitanie, Frédéric LACAS a également réaffirmé la préférence du Syndicat mixte pour une bonne coordination des aéroports plutôt qu’une concurrence frontale et stérile.

Frédéric LACAS a déclaré : « Tous les aéroports de la Région Occitanie doivent avoir leur place. Tous les territoires doivent avoir leur place. L’aéroport Béziers Cap d’Agde favorise la création d’emplois et génère de fortes retombées économiques. Il est un vecteur d’attractivité et de développement essentiel à l’Ouest héraultais, au Département et au-delà, à la Région Occitanie. Il est donc indispensable de préserver sa contribution. La concertation et la cohésion entre aéroports doivent prévaloir sur la confrontation et l’opposition ».

Frédéric LACAS a rendu publique la proposition du Syndicat mixte de voir la Région Occitanie siéger au Syndicat mixte en tant que membre expert, afin de l’associer plus étroitement à la gestion et au développement de l’Aéroport.

Le Directeur du Syndicat mixte et de l’Aéroport Pascal PINTRE a ensuite présenté un tour d’horizon de l’actualité de l’Aéroport.

Trois projets majeurs ont été lancés par le Syndicat mixte :

- L’extension du Hall départ de l’Aéroport dès le printemps 2017 afin de fluidifier les opérations d’assistance en escale et d’inspection filtrage des passagers et bagages,
- Une étude de potentiel de développement a été confiée à Nice Airport Management, avec l’ambition d’accueillir un 2ème opérateur majeur sur la plateforme et d’atteindre 300 000 passagers à l’horizon 2020 ;
- Une mission d’étude a été confiée au cabinet conseil français BIPE, en vue de la valorisation des réserves foncières de l’Aéroport et de la création d’une zone d’activité économique en vue de l’accueil d’entreprises.

Côté résultats, le trafic 2016 de l’aéroport s’est établi à 243 589 passagers, en très légère baisse par rapport à 2015 (-0.6%), observant une perte de plus de 3000 passagers (1.5%) due aux grèves nationales du printemps 2016. Pour la 3ème année consécutive et dans un contexte touristique difficile, le trafic se stabilise au-delà des 240 000 passagers.

Les perspectives 2017 s’élèvent à près de 250 000 passagers (2.5%), grâce notamment à l’ouverture d’une 2ème liaison sur Londres Stansted avec la compagnie RYANAIR, à raison de 3 vols par semaine dès juillet 2017 (informations et réservations sur www.ryanair.com, tarif à partir de 19.99 € TTC l’aller simple, soumis à conditions).

 

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR