Restauration de la Villa Laurens : le rez de chaussée sera accessible début 2018


Après avoir lancé un programme général de restauration du salon de musique et dévoilé les œuvres des artistes Ida Tursic et Wilfried Mille en juillet 2015, l'agglo poursuit ses investissements pour restaurer la Villa Laurens à Agde, qui constitue par son architecture, un témoignage unique de l'esthétique Art Nouveau en Occitanie.

Une étude portant sur la restauration générale de la villa a permis de définir un programme de travaux répartis sur 5 ans (2016-2020) en 4 phases. L'objectif est de rendre accessible le rez-de-chaussée début 2018 et d'ouvrir au public l'ensemble de la villa en 2020.

Le montant prévisionnel de l'ensemble des travaux est estimé à 10 850 000 €. Le projet fait l'unanimité et tous les partenaires se sont engagés pour participer au financement des travaux: la Direction Régionale des Affaires Culturelles (30,5%), le Fonds de Soutien à l'Investissement Public Local (20%), la région Occitanie (10%), le Fond Européen de Développement Régional (10%), le département de l'Hérault (9,50%). L'agglo autofinancera 20% du projet.

La phase 1, estimée à 3 100 000 HT consiste en partie à assurer un accompagnement sur les études et ce jusqu'au DCE de l'ensemble de l'opération. Les crédits ont fait l'objet d'une inscription au budget principal 2016. La réalisation de cette phase a été co-financée, à hauteur de 465 000 € de dépense, en partenariat avec la REGION pour 93 000€ soit 20% de la dépense totale et la DRAC pour 232 500 € soit 50% de la dépense totale.

 

Le programme des travaux

Les travaux qui vont démarrer fin octobre vont concerner dans un premier temps la consolidation des sols et des planchers. Il s'agit de conforter les fondations pour permettre les aménagements intérieurs. Puis, les entreprises travailleront à la rénovation des petits appartements pour une ouverture au public début 2018. Un ascenseur sera aménagé pour les personnes à mobilité réduite.

Le projet culturel

Protégée par l'écrin originel du parc de Belle Isle, la villa Laurens est située à la croisée des eaux et marque l'étape patrimoniale finale de la traversée d'Ouest en Est du canal du midi. Pour les plaisanciers, elle rayonne vers la Méditerranée grâce au Canalet, vers le fleuve Hérault et l'étang de Thau depuis l'écluse ronde, remarquable ouvrage de Pierre-Paul Riquet.

Pour Laurent Roturier, nouveau directeur régional des affaires culturelles, « on ne peut dissocier la villa Laurens du canal du midi ». La villa Laurens pourrait ainsi accueillir les biennales du fonds régional d'art contemporain. L'agglo et la ville d'Agde souhaitent ainsi s'inscrire dans la démarche d'Emmanuel Laurens qui privilégiait la modernité architecturale et les avant-gardes décoratives en favorisant la création artistique contemporaine. Il en est d'ores et déjà ainsi avec les œuvres du salon de musique d'Ida Tursic et Wilfried Mille qui constituent un enrichissement exceptionnel du décor monumental de la villa Laurens.

La villa dans le projet urbain

La ville d’Agde et l'agglo vont accompagner progressivement l’ouverture du château Laurens au public. L’objectif est de valoriser les 12 hectares du domaine de Belle-Ile ainsi que  les voies fluviales qui l’entourent. Le projet urbain doit permettre aux agathois et aux visiteurs de se réapproprier ce patrimoine remarquable. Pour cela, de nombreux aménagements sont prévus en lien avec la valorisation du coeur de ville d'Agde. Il s'agit de requalifier et de valoriser l'entrée nord de la ville qui intègre également la gare d'Agde et le parc d'activités économiques de la Méditerranéenne. Des cheminements piétonniers seront créés pour relier les ensembles patrimoniaux de Belle-Isle et du port fluvial de la cité.



 


 


 

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR