Villa Laurens en Agde : portrait des artistes Ida Tursic & Wilfried Mille


PORTRAITS D'ARTISTES

Les deux artistes sont nés en 1974, Ida Tursic à Belgrade, en Serbie, et Wilfried Mille à Boulogne-sur-mer. A partir de 1990, la famille d'Ida, bosniaque, fuit Belgrade, et s'installe dans le sud de la France. A la fin de la décennie, Ida et Wilfried se rencontrent à Dijon, à l'Ecole nationale supérieure d'art, où ils sont les élèves de l'artiste Yan Pei Ming. Au début des années 2000, I&W – c'est leur signature- débutent un travail à quatre mains, chose assez rare dans le domaine de l'art.

Leurs oeuvres déclinent des sources iconographiques et formelles multiples: télévision, cinéma, images numériques ou publicitaires. Cela crée un vocabulaire plastique déroutant et sans cesse renouvelé telles ces pages arrachées de magazines de mode, reproduites dans les moindres détails à la peinture à l’huile de façon hyperéaliste. Concernant le cinéma, leur passion s'exprime dans de compositions tirées des films de David Lynch ou de Tarkovski par exemple. Parallèlement ils dénoncent la vanité cinématographique comme dans la série d'incendie de maisons sur la colline d'Hollywood, ou dans le célèbre Back of the sign (Derrière le panneau ) de 2007 recouvert de couches d'argent créant une brume inquiétante. Il s'agit en fait d'un hommage à l'actrice hollywodienne Peg Entwistle qui se suicida, faute de contrat, le 16 septembre 1932, en se jetant du sommet de la lettre "H" du célèbre panneau "HOLLYWOOD".
I&W sont des surdoués de la peinture, qui utilisent toutes les techniques, des plus actuelles aux plus anciennnes tels les glacis. Mais au delà de cet aspect - part importante de leur travail- l'idée qui sous tend leurs peintures est de représenter non pas la réalité mais l'image médiatisée de celle-ci. Entre provocation et poésie, I&W jouent avec la peinture qui prend alors des formes autant abstraites - art optique, taches d'encre- que figuratives – paysages, fleurs etc- Cette peinture figurative est traitée selon des procédés de déformation, au moyen de grilles et de dégoulinades, qui masquent plus ou moins le motif et met le sujet à distance.

Pour le salon de musique du château Laurens, le projet monumental d'Ida Tursic et Wilfried Mille -plus de 200 m2- fusionnera l'ensemble de leurs conceptions artistiques . Par le sujet (fleurs et paysage) les reférences (le cinema) le traitement pictural (grille grossissante, taches de couleur) et le support (panneau de bois), les oeuvres du salon de musique d'Ida Tursic et Wilfried Mille seront le contrepoint contemporain et poétique à la modernité 1900 du décor de la villa Laurens.  

 

Consultez les
PRÉVISIONS MÉTÉO

Aujourd''hui :

QUALITÉ DE L'AIR